Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Recherchez ?

 

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 18:20

Suite au  powerpoint concernant la clis, voici un complément d'informations.

____________

 Réunion CLIS - Novembre 2010

CLIS : Classe d’Inclusion Scolaire

1.       Quelques rappels

Textes de référence

·         Circulaire 2002-111 du 22 avril 2002 :

Cette circulaire met l’accent sur la scolarisation de tous les élèves en privilégiant le cadre du projet d’école. Les démarches pédagogiques mises en œuvre dans  ce projet d’école ont une finalité de prévention. Le but principal est d’adapter l’enseignement à la diversité des élèves et de suivre leurs parcours individuels. C‘est l’instauration des cycles pédagogiques.

Chaque enseignant assume au sein de sa classe la responsabilité pédagogique à l’égard de chacun de ses élèves (donner des réponses  aux besoins particuliers de certains enfants, utiliser si besoin le personnel spécialisé).

Toutefois ces démarches ne sont pas suffisantes pour certains de ces élèves.

Pour répondre à ces besoins, créations des réseaux d’aides spécialisés aux élèves en difficulté

                                                      créations des classes d’intégration scolaires

Ces ressources ne sont efficaces que si elles sont incluses dans le projet d’école qui assure la cohérence des interventions (personnel spécialisé et actions pédagogiques de l’école).

·         Circulaire 2002-111 du 30 avril 2002 :

Création de l’AIS

Cette circulaire met en place des dispositifs spécifiques pour les élèves à profil particulier. On parle de dispositifs d’Adaptation et d’’Intégration Scolaire.

 Le service public met en avant l’égalité des chances  par le respect et la prise en compte des différences. L’école a vocation à accueillir tous les enfants. Tous doivent tirer profit de leur scolarité.

C’est la mise en place d’actions de remédiation avec un suivi adapté tout au long de la scolarité élémentaire.

                - Création des réseaux d’aide

                - Elaboration de Projets individualisés. Ils sont suivis et révisés de manière régulière.

·         Circulaire 2005 du 11 février 2005 :

Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Priorité à une scolarisation en milieu dit « ordinaire », le recours aux établissements ou services médico-sociaux étant considéré de façon complémentaire.

Création de la MDPH : maisons départementales des personnes handicapées. La MDPH assure à la personne handicapée et à sa famille l’aide nécessaire à la formulation de son projet de vie,  à la mise en œuvre de toutes les décisions prises. Elle définit le parcours de l’élève en respectant le parcours personnalisé de scolarisation (P.P.S.) Elle accompagne le handicapé et sa famille. Elle nomme un référent. Ce dernier assure, tout le long de sa scolarité, les relations avec l’élève, sa famille et l’équipe de suivi de scolarisation.

·         Circulaire 2009-87 du 17 juillet 2009 :

Actualisation de l’organisation des classes pour l’inclusion scolaire (CLIS).

- Changement de terme : « intégration » est devenu « inclusion ». Pour l’état, ce nouveau concept , à la différence de l'intégration, où il revient à la personne en situation de handicap de s'adapter à son milieu, le concept d'inclusion renvoie à l'idée que c'est au milieu social, professionnel et scolaire, qu'il appartient d'offrir à la personne en situation de handicap les moyens de s'épanouir.

Toutefois, le terme "intégration" paraît tout de même assez dynamique...
Wikipedia : "La résine fossile contient souvent d'autres fossiles, appelés inclusions...". Wikipedia donne aussi en exemple l'inclusion des poupées russes les unes dans les autres...

- L'essentiel du changement apporté par la loi concerne le recrutement des CLIS qui échappe désormais à  l'éducation nationale et qui est confié aux MDPH.

- La circulaire apporte quelques précisions concernant par exemple le travail des enseignants.  (ouverture de clis en maternelle, scolarisation à temps partiel). Elle évoque le principe de « clis spécifiques » regroupant des enfants présentant "une compatibilité de leurs besoins et de leurs objectifs d'apprentissage".

Le projet de la clis doit être articulé avec le PPS des élèves. L’enseignant de la clis veille à assurer un enseignement adapté aux besoins des élèves et favorisent  autant que possible qu’ils fréquentent les classes ordinaires de l’école. Les modalités d’organisation des concertations avec les partenaires qui contribuent à la mise en œuvre du PPS doivent être prévues dans le PPS.

Les temps de concertation des enseignants sont prévus. (3h/semaine)

 

 

L’enseignement

L’enseignement doit viser les compétences des cycles et les paliers du socle commun.

ü  Document à distribuer : Compétences fin de cycle 2 incluant le palier 1 du socle commun

Quelque soit le handicap mental dont vous vous occupez, dites-vous que tout élève est perfectible.

Il est essentiel d’adopter un point de vue optimiste sur l’élève ayant des besoins spécifiques ou en situation de handicap car il est toujours possible de provoquer des apprentissages tardifs. De nombreux théoriciens ou praticiens ont illustré la possibilité de provoquer même tardivement des apprentissages scolaires chez les plus en difficulté.

L’intelligence est éducable.

Quelles suites à la CLIS

Etablissement : faiblesse scolaire et manque d’autonomie. Le palier 1 n’est pas atteint.                

ULIS (ex UPI):  Unité Localisé pour l’Inclusion Scolaire : autonomie suffisante pour le collège. Il y a déjà un vécu d’inclusion. Le palier 1 est validé.

SEGPA : niveau scolaire fin CE2. Le palier 1 est dépassé

Classe ordinaire: proche des compétences du cycle dans lequel il sera scolarisé au palier de son âge à + ou – 1 ou 2 ans

Partager cet article

Repost 0
Published by Grenadine - dans CLIS
commenter cet article

commentaires

midolu 06/12/2010 20:46


Un topo toujours intéressant pour recadrer ...

Merci, Annie-Grenadine ;-)


Moteur de ressources TICE

La boutique de Grenadine