Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous Recherchez ?

 

29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 20:18

2.       Place de la CLIS dans l’école

Une CLIS dans l’école

Inconvénients :                  

Inclure alors que les classes sont chargées

Travail supplémentaire en investissement, écoute des autres

Travail de liaison avec CLIS et partenaires

Caler les emplois du temps

Avantages :

Une personne ressource pour les élèves en difficulté

Possibilité d’inclure  en CLIS un  élève en difficulté avec projet

Travailler en équipe  d’enseignants autour d’un cas

Travailler en équipe d’enseignants avec d’autres élèves

Avoir un regard obligatoire sur la difficulté scolaire

Avoir un réseau de partenaires possibles

Le travail peut servir à d’autres élèves en difficulté dans la classe

 

La place de la CLIS dans le projet d’école (loi du 22 avril 2002)

Y a –t-il un axe de travail sur les échanges des maîtres de CLIS et des autres classes dans le projet d’école ?

Y a-t-il un axe de travail sur les échanges des élèves de CLIS et ceux des autres classes de l’école (organisation, pédagogie..) ?

Dans une manifestation, y a-t-il associations réelles ou fictives (uniquement sur papier) ?

 

3.       Que signifie inclure un élève?

L’inclusion

L’inclusion peut être à double sens :

                 CLIS           è       classe          sur projet

Classe      è         CLIS             uniquement

l’idéal : Notification èPPS (projet personnalisé de scolarisation) èESS  (équipe de suivi de scolarisation qui regroupe tous les partenaires qui gravitent autour de l’élève (enseignant référent, parents, enseignant, thérapeutes, partenaires sociaux, famille d’accueil) fixe les objectifs généraux.

·         Prévoir une activité, un domaine dans lequel l’élève n’est pas en difficulté et peut être valorisé

·         Prévoir une activité dans un groupe / classe d’âge et d’intérêt proche

Avant l’inclusion, on prépare l’enfant (verbalisation rapide) et l’enseignant d’accueil en lui indiquant l’objectif poursuivi, le profil de l’élève tant au plan comportemental que scolaire, l’accompagnement prévu et les adaptations si nécessaires.

Un projet écrit oriente la démarche et l’inscrit dans le temps voire dans une progressivité concertée.

Le travail après l’inclusion doit faire l’objet d’une reprise en CLIS et permettre à l’élève de commenter son vécu. La restitution n’est pas obligatoirement collective. L’enseignant de CLIS veille à ce que l’élève tire bénéfice de l’inclusion engagée.

Il est conseillé de démarrer les inclusions après une période de deux mois d’observation voire même un trimestre. Elles sont évaluées périodiquement avec le maître de la classe d’accueil oralement ou (et) par un document formalisé.

Les devoirs de l’enseignant de CLIS qui veut inclure un élève (projet individuel de l’élève)

v  Reprendre ce qui est fait en intégration

v  tenir les horaires et l’emploi du temps.

v  Informer l’enseignant de la classe de tout avis sur l’élève qui peut modifier l’emploi du temps.

v  Informer sur les  limites de l’élève, les possibilités d’adaptation.

v  Il faut connaître le projet (l’orientation) de la famille pour l’enfant (cf. référent)

v  Evaluation bilan " Inclusion disciplinaire

v  Evaluation du comportement, de l’autonomie

v  Evaluation de la scolarité précédente: y a–t-il eu intégration ou non ?

v  Prendre en compte la réalité du terrain / l’orientation (transport, nombre de places..)

Les droits de l’enseignant de la classe qui intègre :

v  Connaître le projet individuel (il a été construit ou tout au moins discuté entre les deux maîtres)

v  Remettre en cause les modalités d’intégration (ou - ou différemment)

v  Bénéficier d’un maître supplémentaire si le maître de CLIS a intégré tous les élèves.

Les devoirs du maître de la classe :

v  Transmettre la progression, ses observations et les cahiers (ceux-ci  journellement) en regarder le retour.

v  Porter une attention particulière,  adapter les exercices

v   L’élève a une place dans l’espace classe.

v  Tenue de l’emploi du temps de l’horaire

v  L’évaluer.

 

Attention !!!! Ne pas s’ériger en sauveur de l’élève, ne pas le prendre en pitié

Partager cet article

Repost 0
Published by Grenadine - dans CLIS
commenter cet article

commentaires

midolu 06/12/2010 20:50


Merci pour ces conseils "d'expérience et de terrain", utiles aux débutants en CLIS et aux autres ...


Moteur de ressources TICE

La boutique de Grenadine